Faire le choix d’une facturation adaptée à vos besoins

En fonction de votre fournisseur d’énergie, vous pouvez avoir le choix de la fréquence d’envoi de vos factures. Personne n’apprécie spécialement de recevoir des factures, mais lorsqu’elles vous sont envoyées selon le rythme qui vous convient, cela change un peu la donne. Aujourd’hui, nous vous expliquons les différentes options et nous vous aidons à mieux comprendre vos factures énergétiques.


Comprendre sa facture

Sur votre facture énergétique figurent un certain nombre d’informations, qu’il est important de comprendre.

  • Vos références clients, qui vous seront utiles pour tout contact avec votre fournisseur d’énergie, que ce soit par téléphone ou via votre compte client sur internet.
  • Votre PDL (Point de Livraison) qui est une référence utile à votre fournisseur, pour pouvoir vous situer avec précision sur le réseau d’électricité.
  • Le numéro de votre fournisseur d’énergie, que vous pouvez contacter en cas de problème ou de question.
  • Votre consommation, exprimée en kWh.
  • Votre abonnement, qui vous est facturé pour le coût de l’acheminement de votre énergie jusqu’à votre domicile.
  • Les différentes taxes dont vous devez vous acquitter. LA CTA, calculée en fonction de votre consommation, qui finance la retraite d’agents. La TICFE, calculée également en fonction de votre consommation énergétique et qui alimente le budget de l’État. La TCCFE qui est définie par les différentes communes, en se basant sur la puissance de votre électricité. Puis la TVA, qu’il est inutile de présenter. 

 

Choisir sa fréquence de facturation

Maintenant que vous pouvez mieux comprendre votre facture, vous pouvez choisir sa fréquence. Elle peut être mensuelle ou bimestrielle.


La facturation mensuelle

La facturation par mois vous permet une gestion plus simple de votre budget. Via un échéancier, vous payez chaque mois le même montant, à date fixe, et cela peut vous éviter d’avoir à payer plus en hiver, lorsque vous vous chauffez davantage. Sur la première année, pendant 11 mois, vous serez prélevé de la même somme.

Cependant, au 12ᵉ mois de votre contrat, vous recevrez une facture de régularisation, qui pourra mettre en lumière une consommation moindre. Dans ce cas, vous serez remboursé rapidement du trop-perçu par votre fournisseur. Sinon, si vous avez consommé plus, vous serez prélevé de la différence.

L’année suivante, votre consommation sera basée sur votre année précédente, qui sera donc plus proche de vos besoins réels, mais avec toujours une régularisation en fin d’année.


La facturation tous les deux mois

Ce type de facturation est plus proche de votre consommation réelle. En effet, vous alternez entre des factures estimées, et des factures réelles basées sur une relève du compteur. Si vous avez un compteur communicant, toutes les factures seront basées sur une consommation réelle.

De même, si vos factures estimées sont plus élevées que votre consommation, vous serez remboursé. Sinon, si votre consommation est supérieure à l’estimation, vous serez prélevé de la différence.

Une facturation tous les deux mois est plus fluctuante, avec une disparité sur les mois d’été et d’hiver, mais elle est plus juste que la facturation mensuelle. Vous n’aurez pas de cette façon une grosse régularisation sur l’année.